CAPP, Ecole de coaching à Paris, en Guadeloupe, Martinique, Guyane et à la Réunion

06 80 46 20 96
8, rue Baulant, 75012 Paris

Actualités

L'Association Française de l’Accompagnement Professionnel Personnalisé, l'AFAPP est une association loi 1901 dont le but est de définir et promouvoir la notion d’Accompagnement Professionnel Personnalisé (APP) de type coaching, que cet accompagnement soit individuel ou collectif.

Historique

En 2009, un groupe - projet sous la présidence de Dominique Jaillon, psychosociologue, fonde l’AFAPP. Les membres fondateurs de l’association sont des praticiens de l’accompagnement, enseignants, chercheurs, formateurs, consultants, coachs, managers, responsables RH, psychologues, psychosociologues, psychanalystes. L’objectif général n’est pas de créer une nouvelle association de professionnels avec un processus d’accréditation et un objectif de développement du marché de l’accompagnement. Il est de développer une réflexion sur l’évolution des pratiques de l’accompagnement en référence à l’ensemble des sciences humaines et dans une perspective de reliance entre ces différentes disciplines. L’AFAPP se propose ainsi de se constituer comme un - lieu de recherche et de réflexion sur les pratiques de l’accompagnement et sur leurs modalités de mise en œuvre dans différents dispositifs, son cadre de référence se rapporte de manière explicite à l’ensemble des sciences humaines : philosophie 1, psychologie, psychosociologie, sociologie clinique 2 , analyse institutionnelle 3analyse systémique 4psychanalyse 5 et plus généralement à l’ensemble des recherches visant à penser les articulations entre les notions d’individu, de groupe, d'organisation et d'institution. - lieu de recherche-action, de confrontation et d’échanges pour les professionnels de l’accompagnement, qu’ils soient enseignants, chercheurs, formateurs, consultants, coachs, managers, responsables RH, psychologues, psychosociologues, psychanalystes. - lieu d’organisation d'événements - conférences, colloques, séminaires6, publications 7 - destiné à soutenir toute forme d’Accompagnement Professionnel Personnalisé (APP). L'APP tel qu'il est revendiqué par l'association, relève d'une pratique d'accompagnement réflexif. Ce dernier est défini à la fois comme une activité : - d'introspection qui consiste à se prendre soi même en tant qu’accompagnant, comme objet d’observation à des fins d’analyse et de compréhension de ses actions, - d'analyse de pratique, - de recherche sur la dimension sociale et politique de l'accompagnement.

Orientation des travaux de l'AFAPP

L’association se réfère à deux principes directeurs : - D’une part, l’élaboration d’une réflexion théorique sur l’accompagnement professionnel personnalisé qui s’intéresse aux recherches produites dans le champ de la pédagogie et de l’accompagnement des adultes. Il s’agit en effet d’un domaine en pleine évolution notamment avec les démarches portfolios, qui mettent l’accent sur la capitalisation des acquis de l’expérience pour en dégager des savoirs d’action, sur l’histoire de vie de l’accompagné, mais surtout qui mettent l’apprenant et l’accompagnant dans une position de co - construction du savoir. La réflexion doit également s’appuyer sur des dispositifs novateurs comme le dessin réflexif, l’autobiographie réflexive, la pratique du journal de l’accompagnement, par exemple et sur des recherches produites dans le champ des démarches de bilan de compétence, de VAE, dans celui aussi de la souffrance au travail et des risques psychosociaux etc. - D’autre part, une nécessaire réflexion sur la dimension éthique des pratiques d’accompagnement professionnel, dans la mesure où nous sommes dans un contexte d’émergence du sujet au travail. Cette insistance nouvelle sur l’éthique va de pair avec l’importance attribuée à la personne, l’individu, le sujet, devenu très largement point de référence, pivot à partir duquel se lisent les rapports sociaux. En termes de repères philosophiques ou sociologiques, l’AFAPP se situe du côté de la liberté du sujet en référence à la position Jean-Paul Sartre qui dans son livre « Qu’est ce que la littérature ? » écrivait : « ce qui est important ce n’est pas ce que l’on a fait de moi mais ce que je fais de ce que l’on a fait de moi » et à sa reprise par Vincent de Gaulejac en 1987 dans « La névrose de classe » : « l’individu est le produit d’une histoire dont il cherche à devenir le sujet. » Cette liberté du sujet professionnellement accompagné est ainsi envisagée seulement pour celui qui découvre qu’il y a du possible et du réalisable par lui et avec les autres : sujet mis en tension dialectique - pour reprendre les travaux de V. de Gaulejac dans « Qui est je ? » entre : - celui qui pense – du côté de la conscience (sujet réflexif) - celui qui doit advenir face aux processus intrapsychiques – du côté de l’inconscient (sujet du désir) - celui qui cherche à advenir face aux déterminations sociales – du côté de l’individu social (sujet socio-historique)

Activités de l'AFAPP

L’association organise régulièrement des conférences et séminaires sur des thèmes en lien avec l’accompagnement. - Le séminaire fondateur de janvier 2010 se voulait orienté sur l’accompagnement des processus de construction identitaire avec les interventions de Maela PAUL, chercheur à l’Université de Nantes à propos de l’accompagnement en tant que posture professionnelle spécifique et Olivier DEVILLARD, coach, directeur de l’IFOD sur la culture d’entreprise et le « Nous » invisible. Une table ronde était également organisée avec le concours de Pauline FATIEN, maître de conférences en sciences de gestion à l’IAE Lyon et Scarlett SALMAN, doctorante en sociologie au laboratoire I.D.H.E. (Institutions et Dynamiques Historiques de l'Économie) de l'Université Paris Ouest Nanterre. - Le second (octobre 2010) a porté sur l’importance de l’histoire de vie dans l’accompagnement du sujet au travail. Sont intervenus Christine DELORY-MOMBERGER, professeur en sciences de l’éducation à l’Université de Paris XIII, Présidente de l’ASHIVIF-RBE (Association des Histoires de Vie en Formation - Recherche biographique en éducation) sur le thème Histoire de vie et accompagnement et Philippe MISSOTTE, anthropologue, chercheur et formateur (Collège coopératif, Université de Paris III) sur l’accompagnement des adultes par la recherche-action, l’autobiographie raisonnée au développement de projet et sur l’héritage d’Henri DESROCHE. - Le troisième séminaire (février 2011) touchait plus particulièrement à l'apport de la sociologie dans l'accompagnement des processus de construction identitaire avec les interventions de Nicole AUBERT, sociologue et psychologue, professeur à l'École Supérieure de Commerce de Paris (ESCP-Europe) et au Laboratoire de Changement Social (LCS) sur la société hyper – moderne, ses ruptures et contradictions. Danilo MARTUCCELLI, sociologue, professeur à l'Université Paris V - René Descartes et au Centre de Recherche sur les Liens Sociaux (CERLIS) a quant à lui, développé le concept de société singulariste. - Le quatrième (mai 2011) était consacré à l’apport de la Gestalt avec Claudia GAULE, Gestalt-thérapeute, formatrice et superviseuse de thérapeutes et de coachs et Daniel CORTESI, Gestalt-praticien, formateur et superviseur de coachs. Tous deux ont rappelé les origines de la Gestalt, son développement et ses impacts sur l’accompagnement dans les entreprises : approche thérapeutique, mode d’accompagnement et philosophie de vie, points de repères d’une posture d’accompagnement potentiellement transformatrice des entreprises. - Lors du cinquième (février 2012) Daniel FELDHENDLER de l’Université Goethe de Francfort, formateur en théâtre - récit, dramaturgie relationnelle et psychodrame est intervenu sur le thème du théâtre et récit de vie : Pour une dialectique de l'accompagnement en action. - Avec le sixième séminaire (mai 2012) ce sont les contributions de l’existentialisme sartrien à l’accompagnement professionnel qui ont été évoquées avec l’intervention de Irène Frabricia EHRLICH, psychologue, psychosociologue, membre du Laboratoire de changement social, Université Paris 7 - Denis Diderot. - Le septième séminaire (février 2013) à été consacré un exposé sur Théorie et pratique de l’intervention socianalytique dans les organisations, de Christiane Gilon et Patrice Ville, sociologues, socianalystes L’intervention socianalytique s’est construite dans le courant de la recherche-action, au carrefour de l’analyse institutionnelle (René Lourau) et de la psychosociologie (Georges Lapassade), en dialogue permanent (et conflictuel) avec des pychosociologues de l'ARIP/CIRFIP (Max Pagès, E. Enriquez) et des sociologues d’intervention (équipe d'A. Touraine). Outre la psychosociologie, ses sources sont multiples : pédagogie institutionnelle, psychothérapie institutionnelle, psychiatrie démocratique, ethnographie/ethnologie, sociologie, psychanalyse, philosophie (Henri Lefèbvre). La socianalyse est une pratique clinique qui se caractérise par la mise en œuvre de dispositifs d’intervention construits sur mesure, permettant de développer l'analyse collective notamment à travers la relation entre dérangement et changement au sein de l’organisation cliente. Dans les années 1970, cette pratique d’accompagnement s’est développée dans le secteur pédagogique, sanitaire et social sous formes d'interventions brèves. Depuis les années 2000 elle s’est enrichie des apports de la sociologie clinique (V. De Gaulejac) pour créer l’Accompagnement Professionnel Personnalisé et le coaching socianalytique (D. Jaillon). L’AFAPP organise également : - Des cycles de rendez vous d’analyse des pratiques dont l’objectif est de confronter et mettre en perspective la pratique d’accompagnement personnalisé ou collectif entre pairs et de s’inscrire dans une approche prenant en compte les dimensions individuelles, collectives, organisationnelles, institutionnelles et environnementales. - Des ateliers : un premier atelier a eu pour objet d’explorer l’écriture de la construction identitaire de l’accompagnant. Il s’agissait de mutualiser les expériences et produire un savoir sur les supports réflexifs ayant joué un rôle dans cette construction : plus particulièrement les supports tels que mémoires/textes professionnels sur l’accompagnement, autobiographies raisonnées/réflexives, dessins et entretiens réflexifs, etc … Un deuxième atelier actuellement en cours travaille sur la problématique des risques psycho sociaux.

Bibliographie

BLONDEAU, S., (1996 ), “Dispositifs d’analyse clinique de la conduite professionnelle”, in L’analyse des pratiques professionnelles, in : C. Blanchard-Laville, D. Fablet (dir.), Paris, l’Harmattan. CASTORIADIS, C. (1974), L’expérience du mouvement ouvrier, 10 X 18, Paris. De GAULEJAC, V., (1999), L’histoire en héritage, Roman familial et trajectoire sociale, Desclée de Brouwer, Paris. ENRIQUEZ, E., (1997), Jeux du pouvoir et du désir dans l’entreprise, Desclée de Brouwer, Paris. FREUD, S., (1ère édition 1913), (1990),Totem et tabou, Paris, Payot. JAILLON, D., (1999), La fonction du Tiers dans les dispositifs socianalytiques d’analyse de situations d’accident du travail, in : “ Dépendance et non-dépendance psychologique au sein des organisations ”, Institut Psychanalyse et Management Lyon, E.N.T.P.E. (doc. de travail). JAILLON, D., (2000), A l’articulation des tensions identitaires et des mutations organisationnelles : une intervention socianalytique, in : “ Conflits sociaux et conflits intra-psychiques ”, Institut Psychanalyse et Management, HEC, Paris, (doc. de travail). JAILLON, D., (2002), Socianalyse et management : dérangement et mise en mots du changement , Transformations et ruptures individuelles ou organisationnelle : une perspective psychanalytique et managériale, Revue Gestion 2000 n°3, Paris. JAILLON, D., (2005), Réflexions sur les fondements d’un coaching de qualité, Institut Psychanalyse et Management, Montpellier (doc. de travail). MOLINIE, M., BISHOP, M.-F., (2006), Autobiographie et réflexivité, Belles Lettres, Amiens. WINNICOTT, D.W., (1975), Jeux et réalités, L’espace potentiel, Gallimard, Paris.

Notes et Références

1.    ↑ Jean-Paul Sartre, (Qu'est-ce que la littérature ?), 1948 (ISBN 2070323064)

2.    ↑ Gaulejac, Vincent de, 1987, La névrose de classe, Hommes et groupes éditeurs, Paris

3.    ↑ René Lourau, L'analyse insitutionnelle, Editions Minuit, année=1998, ibsn=2-707301000

4.    ↑ Edgar Morin, Introduction à la pensée complexe, Editions du Seuil, 1990

5.    ↑ Sigmund Freud, Totem et Tabou, 1913

6.    ↑ Cf. les séminaires  AFAPPVidéothèque

7.    ↑ Cf. les publications AFAPPPublications


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.