• Colloque national : COACHING INTERNE Politique RH et Accompagnement Professionnel Personnalisé

26 décembre 2014
colloque 101014 une

• Colloque national : COACHING INTERNE Politique RH et Accompagnement Professionnel Personnalisé

cartouchev date 10102014

 

INTRODUCTION PAR DOMINIQUE JAILLON

J’ai le plaisir d’introduire ce colloque intitulé  COACHING INTERNE Politique RH et Accompagnement Professionnel Personnalisé et de l’ouvrir à plusieurs titres :

1) En tant que Président de l’AFAPP (association présentée pochette) association créée en 2009 pour être un dispositif de réflexion collective et un lieu de patrimonialisation. Nous en sommes à une 12 de séminaires (et aujourd’hui à notre premier grand colloque national). Ces séminaires sont disponible en vidéo et constituent une bibliothèque vivante pour tous ceux qui s’intéressent à l’accompagnement.

L’objectif de notre association est aujourd’hui pleinement atteint par ce moment de rencontre entre praticiens pour prendre le temps de penser ensemble cette pratique émergente qu’est le coaching interne.

Notre objectif est de favoriser et de permettre la mise en relation d’expériences pratiques et de regards théorique sur l’accompagnement professionnel personnalisé dans le cadre des conférences que nous organisons, afin de contribuer à la formation et au développement du professionnalisme des coachs internes et externes.

2) Je suis heureux surtout d’avoir pu construire et mené à terme ce projet en collaboration avec in’Coach et en partenariat avec l’AP-HP (qui nous accueille dans ses locaux et que je remercie particulièrement). Je me réjouis de voir que l’information sur notre colloque à été diffusée par les grandes associations professionnelles SFCoach, ICF (qui avait organisé un séminaire interne sur ce thème en 2004), EMCC. (et je les en remercie)

3) Heureux aussi en tant que directeur de la formation de coachs internes et externes. Dans le cadre du CAPP, nous avons formé une trentaine de coachs internes pour le rectorat de Paris et une dizaine de coachs internes pour l’AP-HP (formation qui se poursuis en 20014/15).

La spécificité de cette formation est d’être ancré profondément dans les sciences humaines, de s’intéresser à la personne dans sa globalité et dans son environnement en reliant les notions d’individu, groupe, organisation, institution, notions malheureusement souvent séparées et cloisonnées en disciplines juxtaposées.

Ce parti pris de reliance me semble particulièrement nécessaire pour la formation et la supervision des coachs internes.

Nous ne proposons pas de boite à outils à nos stagiaires, ni de recettes du bonheur individuel !

Notre ambition est de leur donner une formation théorique et pratique de haut niveau afin de leur permettre de mettre en œuvre une conception de l’accompagnement qui permet au coaché de se construire en tant que sujet responsable de ses choix.

Notre conception de l’accompagnement reste fidèle à ce que nous avons écrit dans une brochure de la SFCoach : « le coach prend en compte les objectifs, les valeurs en jeu et le contexte de chaque problématique qui lui est proposé/ sa vocation n’est en aucun cas de formater des individus, mais de contribuer au développement d’une personne libre et consciente de ses choix, en relation avec son environnement. »

Quelques mots enfin sur la genèse et le sens de ce colloque pour moi :

– en tant que membre titulaire de la SFCoah et past-président j’ai mesuré l’importance du développement du coaching interne depuis une dizaine d’années. Développement qui m’a été confirmé par mes contacts au sein des associations professionnelles.

Depuis mon engagement dans le milieu français du coaching j’ai constaté un besoin criant dans ce milieu professionnel : le besoin de développer une réflexion sur l’accompagnement en tant que pratique sociale institué, afin d’offrir une alternative critique à une conception adaptative du coaching.

Comme nous l’avons écrit dans le texte d’introduction, ce premier colloque consacré au coaching interne s’inscrit dans un contexte marqué par l’évolution du coaching en France, doublé d’un besoin de confrontation et de réflexion critique.

Le coaching a été réservé dans un premier temps au top management des entreprises du secteur privé. Il s’est ensuite étendu à l’ensemble de l’encadrement et s’est développé, sur le mode du coaching interne, dans divers secteurs : entreprises, sanitaire et social, associatif, fonctions publiques d’état, territoriale et hospitalière.

Cet essor de la fonction de coach interne pose des questions qui aujourd’hui font débat, notamment en terme de politique de ressources humaines.

C’est pourquoi nous avons organisé cette journée en 3 tables rondes :

  • 1 – « Appréhender les enjeux du coaching interne »,
  • 
2 – « Réussir la mise en œuvre du coaching interne »
  • 
3 – « Concevoir la formation et la supervision des coachs internes ».

Pour conclure cette introduction je souhaite situer cette journée sous le signe de l’éthique de l’accompagnement :

  • Éthique du dialogue, de la confrontation et du débat
  • Éthique de la conviction qui nous pousse à défendre nos encrages théoriques et pratiques dans l’ensemble des sciences humaines.
  • Éthique de la responsabilité individuelle, sociale et sociétale.
  • – Enfin, éthique de la finitude qui nous conduit à accepter nos limites, nos failles et notre part de doute mais pour mieux revenir en boucle réflexive à l’éthique du dialogue, en acceptant le prix à payer, celui de l’épreuve de l’altérité.

Télécharger le programme du colloque : programme colloque 101014

→ Pour visionner la vidéo du colloque sur le site de l’Afapp, cliquez ici →

Restez connecté !